La parité en politique municipale Catalogne-Sénégal

Séminaire web dans le cadre du 10ème anniversaire de l’adoption de la loi sur la parité au Sénégal

Le 14 mai 2010 l’Assemblée nationale du Sénégal a adopté, par une très large majorité (seulement trois votes contre), la loi sur la parité du pays, avec laquelle la parité est une condition indispensable pour pouvoir se présenter aux élections et, ainsi, assurer une participation égalitaire entre femmes et hommes dans les instances électives et semi-électives: au Parlement, au Sénat et au niveau de collectivités locales. Avec les premières élections législatives postérieures à l’approbation de la loi, la présence de femmes à l’Assemblée a augmenté de 33 à 64 députées, le 42,7% du Parlement. En Catalogne, le Parlement compte actuellement avec 59 députées, soit le 43,7% des sièges.

Quelle est la situation de la parité dans la politique municipale sénégalaise? Et si nous la comparons avec la parité dans la politique municipale en Catalogne?
Quel est le rôle des femmes élues?
Quel impact politique, économique et social?
Quel niveau d’acceptation par les citoyennes et citoyens?
Quel sont les défis futurs?

Ce sont les questions qui se débattrons durant le séminaire web «La parité en politique municipale Catalogne-Sénégal», qui se tiendra le jeudi 28 janvier 2021, à 17h (GTM) à travers la plateforme Zoom, dans le cadre du projet «Pour l’autonomisation politico-économique des femmes du Département de Podor (PAPEF-PODOR)», de la fondation Món-3, financé par l’Agence Catalane de Coopération au Développement (ACCD). L’acte sera en traduction simultanée FRANÇAIS/CATALAN et l’inscription est nécessaire pour y accéder.

Participant-es:

Carme Gual, directrice de l’ACCD
Irene Maestro, présidente de Món-3
Alexis Duroux, coopération Món-3
Mame Penda Ba, directrice du groupe de recherche LASPAD (Laboratoire d’Analyse des Sociétés et Pouvoirs/Afrique-Diasporas), vice-présidente de la Faculté des Sciences Juridiques et Politiques de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis (Sénégal), et co-fondatrice du blog Critical Investigations into Humanitarianism in Africa
Anta Diop Niang, première adjointe au maire de Dagana
Sandra Castro i Bayona, quatrième adjointe au maire et conseillère pour l’éducation, la coopération, les droits civils et les féminismes de la Mairie de Lleida
Maria Montesinos, consultante en genre et développement et professeur du Master en Coopération UB
– Présenté et modéré par: Celeste Muñoz, professeur d’histoire africaine à l’Université de Barcelone

📨 solidaritatub@ub.edu
📞 (+34) 93 403 55 38

Dans le projet mentionné, la fondation Món-3 a réalisé, en association avec le groupe de recherche LASPAD de l’Université Gaston Berger, une recherche-action pour le renforcement des capacités des femmes élues des municipalités du département de Podor. L’analyse initiale, réalisée dans 21 communes du Nord du Sénégal, est disponible à travers le lien suivant.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *